Les bonnes manières .

Bienvenue sur mon blog

Archive pour octobre, 2012

On est sur la bonne voie !

Posté : 17 octobre, 2012 @ 2:53 dans Non classé | Pas de commentaires »

Que devrait-on conclure , nous autres citoyens suffisamment curieux et en nombre , relativement important , ne cessant de s’élargir , jour après jour , à propos de ces divers dossiers mis sur la sellette , que la presse nationale ne cesse d’indexer et de décortiquer , se rapportant au pays , depuis quelque temps ? Est-elle un phénomène positif ou l’inverse , cette prise individuelle ou collective de la liberté d’expression , quand elle nous enfonce de plus en plus , sur des faits et événements , qui ont constamment fait partie de l’inexprimé et des tabous , se voulant pendant longtemps , un harem privé , exclusivement réservé à une minorité bien réduite ? Qu’on ne se dise surtout pas , qu’il s’agit-là , d’un état pathologique , parce que dans ce cas-là , l’autopsie sociale et l’approche en question , n’auraient aucune relation avec ce qui se passe au pays . La réticence est une bonne chose , mais le reste-t-elle quand elle se refuse à toute touche de modernisme , à laquelle font appel certaines têtes bien pensantes , habitées certainement par le souci de servir le pays ? Il n’est pas du tout mauvais , méritant d’être négligé ou jeté , ce que des responsables ou intellectuels , en général , proposent comme suggestions ou points de vues . On devrait normalement être satisfaits , de voir des magistrats , organiser légalement et d’une manière responsable et civilisée , des sit-in , pour fustiger , la corruption et des ex-responsables , soupçonnés d’avoir des démêlés de ce genre de dépassements . Le procureur du roi au tribunal de Taza , monsieur Adil Fathi , n’a pas uniquement signé une interview à un quotidien arabophone réputé au pays , où il cite , par les noms , l’ex-ministre des finances , ainsi que le trésorier général et actuel du royaume , respectivement , messieurs Mezouar et Ben Souda . Le bon juge s’est permis la liberté de s’attaquer aussi , à d’autres problèmes de la société . L’homme a été également entendu , certainement pas comme un prévenu c’est certain , mais comme juriste en plein exercice de ses fonctions , défendant une interprétation , sur ces relations libres entre hommes et femmes , allant jusqu’à donner des enfants naturels . Il se pourrait que la goutte qui a fait déborder le vase , attirant l’attention d’un large public , est cette personne qu’il a mise sous son microscope pénal , puisqu’il s’agit de madame Rachida Dati , par coïncidence , elle aussi , ex-gardienne des seaux , de la république française , que la double nationalité marocaine en a donné , cet autre souci , supplémentaire et de plus . En définitif , on pourra penser ce qu’on voudra , à propos de ces soubresauts qui remuent partout les flancs de la patrie , mais on pourra dire surtout , que les marocains ont tendance à corriger , par les bonnes manières que leurs permettent les lois du pays, toutes les erreurs qui ont pour longtemps entravé , la progression partout .

 

Politiques Frictions |
Constitution Marocaine |
RCD game over |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUR UNE ALGERIE MEILLEUR
| MENSONGES
| Editions La Pagaie